grotte_de_trabuc_perleLes Perles des Cavernes (ou Pisolithe)

Rares sont les cavernes aménagées où l’on peut voir les perles en formation. Sous une cascatelle, au sommet d’une stalagmite, de petites cupules creusées par l’eau parfois agressive des premières pluies d’orage, renferment des perles qui tournent à chaque choc des gouttes d’eau en saison humide.

Les petits grains de poussière de roche à l’origine de la perle se sont petit à petit entourés de couches concentriques de calcite blanche jusqu’à former de grosses perles qui continuent à croître, sous nos yeux. Les couches d’albâtre, comparables aux couches de nacre, s’ajoutent une à une dans le grand silence noir à peine troublé par le clapotis des gouttes d’eau.

Alimentées en hiver par le pluie qui tombe des voûtes, elles se développent très rapidement. Il est vraisemblable que de nombreuses perles déjà bien formées n’ont pas plus d’une dizaine d’années, tant le concrétionnement est rapide dans TRABUC.